Archives de catégorie : Actualités, annonces

Demande de devis – Musée barrois

 instrument orthopedique

Le Musée barrois cherche un restaurateur, agréé du Service des Musées de France, susceptible de restaurer une collection maquettes de lits et instruments orthopédiques.

Ces maquettes ont été léguées par la famille de François Humbert à son décès en 1850. Médecin, directeur de l’Hôpital de Joinville (Haute-Marne), François Humbert fonde en 1817 l’établissement orthopédique de Morley (Meuse). Les maquettes présentent les innovations techniques proposées par ce médecin pour soigner certains traumatismes et déformations à partir de procédés mécaniques.

38 objets ont été identifiées dans les réserves du Musée barrois. Principalement composés de bois précieux (acajou), les maquettes comportent également des éléments de cordages, tissus et pièces de cuivre ou de laitons. Toutes sont empoussiérées et nombre d’entre elles présentent des fragilités ou des lacunes. D’autres sont cassées. Seul un travail de collaboration avec un médecin historien de l’orthopédie permettra de les restaurer en fonction de leur destination première.

Le Musée barrois a en projet de valoriser ces collections, à l’issue de leur étude par un interne en médecine dans le cadre de sa thèse de fin d’études (CHU de Brest). Nous travaillons également avec l’association « F. Humbert de Morley », créée à l’été 2013 dans ce but.

2017 marquera le deux-centième anniversaire de la fondation de l’hôpital de Morley : ce sera l’occasion de montrer la collection de maquettes au public.

 

Contact : Marguerite Préau Sido

03 29 76 14 67

musee@barleduc.fr

 

Stage en marbrerie

marbrerie
Offre de stage rémunérée. Début mars 2014

Pour société de marbrerie spécialisée dans la restauration de cheminée pierre et marbre toute époque, et autres objets mobiliers en pierre, recherche d’un stagiaire pour répertorier le stock de plaques de cheminée en fonte (plusieurs centaines), actualisation de la base de donnée, des fiches propres aux objets…

Prise de vue photographique, utilisation de l’outil informatique, actualisation du site internet… en collaboration avec la responsable et les restaurateurs en atelier

Contact :     Bruno Sauvage

CHEVALIER Restauration

26 rue Henri Regnault

92150 SURESNES

Tel : 01.45.06.83.33

Fax : 01.45.06.83.34

Port : 07.60.80.20.43

chevalier.restauration@gmail.com

Recherche Restaurateur Mobilier

 

 mobilier

L’École-atelier « Les compagnons des Walser » recherche un
restaurateur mobilier pour enseigner et remplacer progressivement le
fondateur qui va prendre sa retraite.

Nous recherchons une personne passionnée par la profession de restaurateur du patrimoine mobilier, cette personne aura aussi un sens pédagogique pour transmettre son savoir à des étudiants de niveaux BAC et + à doctorats en histoire et histoire de l’art qui souhaitent devenir restaurateur de mobilier avec une approche en conservation.
Le poste est à pourvoir en Lorraine à compté de 2015 et accessible à une personne française ou étrangère.
L’enseignant pourra continuer à exercer en libérale et répondre aux appels d’offres.  Le lieu de son enseignement sera aussi en partie son atelier-laboratoire .
Contact :  Philippe Walser
philippewalser@gmail.com
http://www.compagnons-des-walser.eu/index.php/fr/

 

Conférence « Une oeuvre une heure » au musée des beaux-arts de Tours

grand_PIE_IMAGE_3_72_1329826426

Conférence Une œuvre, une heure : histoire des restaurations de La Vierge aux donateurs de Rubens

Musée des beaux-arts de Tours (Salle de Diane) à 16h

Par Annie Gilet, conservateur en chef, et Pauline Hélou de La Grandière, restauratrice du patrimoine.

Ce chef-d’œuvre de la collection du musée de Tours, peint sur un panneau de bois constitué de plusieurs planches de chêne, fait l’objet depuis plus d’un siècle d’une attention particulière pour surveiller l’état de son support et de sa couche picturale.

En concertation avec le Centre de Recherches et de Restauration des Musées de France (C2RMF), il a été décidé de confier à Daniel Jaunard (restaurateur de support) et à Jean-Pierre Galopin (restaurateur de mobilier en bois doré) la conception et la réalisation d’un cadre climatique. Le refixage de la couche picturale a été effectué par Pauline Hélou de La Grandière (restauratrice de peinture). Désormais, dans cet espace étanche, la bonne conservation de cette peinture et de son support est assurée grâce à la stabilité hygrométrique.

La nouvelle présentation de ce tableau au musée des beaux-arts de Tours est accompagnée d’une petite exposition dossier documentent l’histoire de l’œuvre, les grandes étapes des restaurations, la technique de l’artiste et la réalisation d’un cadre climatique.

 

Plus d’informations :

Article sur le site du musée des beaux-arts de Tours

Article sur le blog de Pauline Hélou de La Grandière